• Accueil
  • > Coupat
  • > Trois personnes remises en liberté NOUVELOBS.COM | 21.05.2009

Trois personnes remises en liberté NOUVELOBS.COM | 21.05.2009

SABOTAGES SNCF

Lire l’article sur le site

 

Aucune charge n’a été retenue contre eux par les policiers antiterroristes qui tentaient de définir quels liens les unissaient à Julien Coupat, toujours incarcéré

Manifestation contre la procédure antiterroriste à Limoges (AFP)

Manifestation contre la procédure antiterroriste à Limoges (AFP)

Les trois personnes interpellées lundi à Rouen (Seine Maritime) et dans ses environs dans le cadre de l’enquête sur les dégradations commises contre la SNCF, qui a vu l’incarcération de Julien Coupat, ont été remises en liberté jeudi 21 mai dans l’après-midi, a-t-on appris de source proche de l’enquête. Aucune charge n’a été retenue contre elles.
Ces deux hommes et cette femme âgés de 25 et 26 ans avaient été placés en garde à vue par les policiers de la Sous-direction antiterroriste (SDAT) en charge de l’enquête.

Liens

Ces derniers cherchaient à établir la teneur de leur relation avec Julien Coupat, principal mis en cause dans ce dossier, et certains de ses proches.
Ils étaient soupçonnés de s’être rencontrés lors d’une manifestation à Salonique (Grèce) en septembre 2008 où ils auraient été au contact d’Allemands membres de la mouvance autonome. (nouvelobs.com avec AP)

Laisser un commentaire