• Accueil
  • > Liberte d'expression
  • > [zpajol] 1 euro pour l’honneur du sous-préfet de Calais et 1500 euros pour avoir mis en cause sa fonction

[zpajol] 1 euro pour l’honneur du sous-préfet de Calais et 1500 euros pour avoir mis en cause sa fonction

—– Original Message —– From: « inter luttes calais »
To:
Sent: Wednesday, November 25, 2009 8:22 PM
Subject: [zpajol] 1 euro pour l’honneur du sous-préfet de Calais et 1500 euros pour avoir mis en cause sa fonction

Fin octobre 2008, le sous-préfet et la maire de Calais attaquait le squat Pagniez, refuge de 300 érythréens.
Début novembre, le sous-préfet menait trois chasses à l’homme afghans dans la jungle, dans une voiture banalisée.
Témoins de la deuxième, la bénévole et moi contactions JC Lenoir et d’autres pour venir renforcer notre maigre effectif.
A l’occasion d’une disjonction entre nos groupes, les CRS s’en prenaient étrangement à JC Lenoir qui se retrouva en garde à vue.
Le soir-même, j’envoyais sur le site indymedia un article sur son arrestation et toutes mes pensées sur le sous-préfet de Calais.

J’y dénonçais le rôle du sous-préfet de Calais, dans la rafle et
la tentative d’expulsion de masse vers l’afghanistan.
Je l’avais aussi accusé d’avoir fait arrêter JC
Lenoir de Salam, de diriger une sous-préfecture xénophobe et de choisir par ses actes le camp
de la France de Pétain.

Le ministère de l’Intérieur avait déposé plainte fin
novembre 2008, puis le sous-préfet en décembre.
Au tribunal, le 6 octobre 2009 (jour de la tentative d’expulsion par Lille lesquin) le sous-préfet avait réclamé 1 euro symbolique pour
son honneur.
Le procureur réclamait 4500 euros.

Ce mardi 24 novembre, le sous-préfet a obtenu l’euro symbole de son
honneur et les 750 euros de frais de justice.
Le ministère civil a obtenu 1500
euros.

Je fais appel de ce jugement. Je n’avais pas pu produire les
preuves dans le délai des 10 jours par la faute des huissiers qui se sont tous
déclarés incompétents sur Calais ou débordés sur Boulogne-sur-Mer, sauf un mais trop tardivement…

Quand on attaque un rouage de l’Etat, les rouages
de l’Etat nous le rendent bien.

Laisser un commentaire